Relief et Sols



Relief

Le Parc « Sables d’Or » couvre la partie nord-est du plateau Frangensko, se trouvant au-dessus des ressorts « Sables d’Or » et «La Mouette». Le parc est traversé par les ravins secs Mirizlivata voda, Gurguenlaka et Bati Bunar qui sont arides durant la plupart de l’année.

Dans le parc, les territoires dominants sont d’altitude 100-200 m, tandis que l’altitude moyenne est 110 m. Le point le plus haut dans la région du parc est 269,3 mètres. Les terrains inclinés occupent 55 % du parc, les terrains obliques – 23%, ce qui fait accessibles toutes les parties du parc.

Malgré sa petite superficie de 13,2 km2, le parc a une topographie très diverse avec des collines accidentées, des glissements de terrains de mauvais accès, avec un paysage typiques et des pentes abruptes qui descendent vers la mer. Du point du vue géologique le parc, situé sur le plateau Frangensko est considéré comme une partie de la structure de la plaine du Danube. Au cours du Quaternaire, les nombreuses élévations rythmiques au sein du plateau Frangensko, sont accompagnées par des affaissements dans le bassin de la mer Noire. Des calcaires forment la surface et la falaise de roche du plateau. Toute couche horizontale, se caractérise d’une faible soudure d’argile, qui est la raison de sa résistance insignifiante. En conséquence, sont apparus des conditions pour la formation des défauts, des fissures et des glissement du terrain.

L’alternation de calcaires karstiques perméables et de grès avec des argiles étanches et marnes, détermine quelques aquifères et explique l’activité de glissements du terrain le long de la pente orientale du plateau Frangensko. Les eaux des deux horizons sont drainés dans les zones de glissement et les principaux gisements d’eaux souterraines sont concentrées entre 50 et 125 m. Les courants glissements du terrain, sont provoqués par le niveau des eaux souterraines à une profondeur de 10 m. Ce niveau dépend du facteur « climat »- le plus haut au printemps et le plus bas en automne.

Sols

Sur le territoire du parc il y a des terres noires carbonates et des sols carbonates, riches en humus. Les terres noires carbonates, occupant 98% du territoire du parc « Sables d’Or » prédominent. Elles sont survenues sous des formations végétales mixtes de chênes, entrecoupées de pelouses. Les sols sont profonds et très profonds, bien approvisionnés avec de l’humus. Les calcaires sont les rochers composant les sols. Les sols noirs carbonates fournissent un milieu extrêmement favorable pour le développement des arbres et des buissons.